Une 50ème législature ‘’productive’’

14
PHOTOGRAPHIES PAR TIMOTHE JACKSON/ CHALLENGES
PHOTOGRAPHIES PAR TIMOTHE JACKSON/ CHALLENGES

À tort ou à raison, les parlementaires haïtiens sont perçus depuis quelques années par la quasi-totalité de la population comme : « des gens payés pour ne rien faire ». Pourtant, depuis l’ouverture de la cinquantième législature en janvier 2017, on constate que le Parlement, toujours décrié, est plutôt performant. Une sinécure, une perte de temps, un gaspillage…

Challenges

Ce contenu est seulement réservé aux membres inscrits ! Vous pouvez vous connecter ou acheter un numéro individuel:

S’identifier Inscription Numéro individuel

SHARE
Previous articleLa rue gronde