Un salon pour promouvoir les produits typiques

490
Photographie par Rodson Piere-Saint

La deuxième édition du Salon de la Nouvelle Gastronomie aura lieu le 1er mai prochain à l’Hôtel Royal Oasis. Fondé par la Chef Natacha Gomez, ce salon a pour mandat de faire la promotion du patrimoine gastronomique d’Haïti et de ses produits typiques.

Natacha Gomez a plusieurs cordes à son arc. Présidente-fondatrice du Groupe Investa, elle fusionne sa passion pour l’organisation d’évènements et la gastronomie pour créer des évènements uniques. Au Cap-Haïtien, elle a orchestré le Festival du Café (Terrier-Rouge) et a collaboré au Festival de la Mer et Festi Délices. Depuis 2015, elle s’investit pour la promotion des produits typiques par l’entreprise du Salon de la Nouvelle Gastronomie et se fait un point d’honneur de valoriser le travail des chefs qu’elle considère comme les véritables ambassadeurs de la culture haïtienne et de sa gastronomie. Plus qu’un simple événement gastronomique, le Salon de la Nouvelle Gastronomie entend faire la promotion des produits du terroir. La programmation d’une journée du Salon est chargée : dégustations, démonstrations, kiosques d’information du Ministère du Commerce, concours jeunes talents, exposition de produits du terroir, spectacles, etc.

 Faire le pont entre les traditions et la modernité
Le logo du Salon arbore un pilon et une toque pour illustrer la volonté de fusionner la tradition gastronomique et les nouvelles techniques et tendances. Tous les chefs invités au salon sont Haïtiens ou d’origine haïtienne. Une des missions de l’événement est de présenter les possibilités en alliant les techniques traditionnelles aux courants plus modernes afin de mieux positionner le patrimoine gastronomique haïtien sur l’échiquier agrotouristique. L’événement se veut également une vitrine pour les producteurs nationaux et les produits locaux. « Réussir à créer une synergie entre les chefs, les entrepreneurs et les producteurs est une de nos plus grande fierté », partage Natacha Gomez qui voit en l’unification des forces vives du secteur agroalimentaire une étape cruciale pour renforcer cette industrie. 450 visiteurs et une quarantaine d’exposants ont pris part à l’édition 2015. Les organisateurs espèrent doubler le nombre de visiteurs cette année.

Thématique annuelle
Lors de l’édition 2015, le Salon mettait à l’honneur la mangue. Le fait qu’Haïti figure au premier rang des pays producteurs de mangues dans la région Caraïbe avait inspiré les organisateurs à mettre l’emphase sur les possibilités culinaires de cette dernière. Ce choix a porté fruit, puisque cette année Haïti participe, pour la première fois en 24 ans, au Festival de la mangue en Floride le 18 juillet prochain. Le rêve de Natacha Gomez est de voir Haïti comme pays à l’honneur de ce festival très prochainement. En attendant, cette année, le festival met à l’honneur le cacao. Le produit connaît une baisse de production mondiale et Haïti est un des rares pays où la culture du cacao peut encore se faire dans des conditions favorables. Les chefs invités seront donc appelés à laisser libre court à leur imagination pour proposer des créations originales à base de cacao.

Mission sociale
Le Salon de la Nouvelle Gastronomie est aussi investit d’une mission sociale. Tous les profits sont mis à contribution pour la création d’un projet pilote dans quelques 150 lycées du pays pour la mise en place de jardins scolaires qui ont pour objectif sensibiliser les jeunes aux saines habitudes de consommation et de leurs donner les outils pour faire des choix équilibrés malgré les difficultés.

Pour plus d’information : http://www.investahaiti.com/

Carla Beauvais