Le 1er janvier 2018, Haïti célébrait le 214e anniversaire de son indépendance. Pour la première fois depuis 14 ans, cet évènement s’est déroulé sans la présence des soldats onusiens. Les militaires des FAD’H fraîchement remobilisées ont défilé dans les rues des Gonaives au rythme de la dessalinienne, faisant ainsi la fierté des centaines de citoyens haïtiens rassemblés autour du stand officiel où le président de la République Jovenel Moïse donnait son premier discours sur l’état de la nation. Le pays traverse justement une situation extrêmement difficile et pour se redresser, celui-ci a besoin de l’engagement de tous. Voilà pourquoi de jeunes hommes ont décidé de faire partie des premiers contingents des FAD’H reconstituées. Il faudra surveiller les frontières, permettre un meilleur contrôle de l’ensemble du territoire, participer aux grands chantiers de développement et porter secours aux populations vulnérables lors des catastrophes naturelles. À l’avenir, lorsque ces forces constitueront une véritable armée, elles pourront défendre le pays contre toute attaque étrangère.

Cossy Roosevelt
Photographie  par  Georges H. Rouzier