Semaine du 1 Janvier

452
MACKENSEN GOMEZ, directeur général de la BUH, et Jude Hervey Day, ministre du Commerce.

Deux accords pour aider les PME 

Un département de crédit sera créé à la Banque de l’union haïtienne (BUH), suite à la signature d’un accord conclu entre le ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) et la BUH. Cet appui est survenu dans le cadre du Programme de service d’aide aux entreprises et de formation du MCI pour renforcer les capacités des institutions financières en leur permettant d’augmenter leur portefeuille de crédit et de développer de nouveaux produits financiers adaptés aux besoins du marché. « Une enveloppe de plus de 12 millions de gourdes sera mise à la disposition de la BUH pour établir un département de crédit à l’intention des petites et moyennes entreprises », a indiqué le ministre du Commerce et de l’Industrie, Jude Hervey Day, soulignant que cet accompagnement s’inscrit dans le cadre de l’accord de financement conclu entre le gouvernement haïtien et la Banque interaméricaine de développement. « Notre institution vise à contribuer à l’amélioration de la situation économique et sociale de notre chère Haïti, à travers des programmes d’inclusion financière », a souligné le directeur général de la BUH, Mackensen Gomez, avant d’expliquer que cet accord va permettre de mettre en place un département de crédit PME structuré, reflétant les pratiques et standards internationaux. Le 22 décembre, un autre accord a été signé entre le MCI et la Société financière de développement économique (SOFIHDES).

« Cet accord va nous permettre de continuer à renforcer notre capacité dans le travail d’accompagnement des PME », a précisé le directeur général de la SOFIHDES, Thony Moïse. « Nous sommes en discussion et négociation avec plusieurs autres institutions financières qui ont déjà manifesté leurs intérêts pour le programme », a souligné Jude Hervey Day qui n’exclut pas d’autres accords prochainement.

Une cimenterie de 300 millions de dollars aux Gonaïves

Les autorités haïtiennes ont annoncé pour le 13 janvier 2016 le début de la construction d’une cimenterie, à Morne Lapierre dans la commune des Gonaïves ; un projet porté par les entreprises belges TSE et TPF Engineering, à l’initiative du consul honoraire d’Haïti en Belgique, Bestgen Jérôme, et du sénateur Youri Latortue. L’usine, dénommée Siman Lakay, pourra produire plus d’un million de tonnes de ciment par an et permettra la création de près de 2 500 emplois sur cette zone qui dispose d’un fort potentiel de calcaires et marnes, essentiels à la fabrication d’un ciment de bonne qualité. Une centrale électrique de plus de 35 mégawatts – dont le surplus de production pourra alimenter la région –, le tronçon de route Gonaïves/ Lapierre d’une distance de 6 km et un village destiné à accueillir les ouvriers devront être construits dans le cadre de ce projet dont le coût est estimé à 300 millions de dollars.

41 millions de dollars de la BID pour la dernière étape  du Parc industriel de Caracol 

La Banque interaméricaine de développement (BID) a approuvé une subvention de 41 millions de dollars pour la cinquième et dernière étape du Parc industriel de Caracol (PIC), le premier centre manufacturier du nord d’Haïti. Cette dernière étape vise à créer 5 400 nouveaux emplois, dont environ deux tiers seront occupés par des femmes. Fin septembre, 7 620 personnes travaillaient au PIC alors que l’objectif est d’atteindre 20 000 postes en 2020. La nouvelle subvention de la BID, qui a déjà destiné 200,5 millions de dollars au projet depuis 2011, servira à financer la construction de bâtiments industriels et autres infrastructures au sein du PIC.

Jean Baden Dubois nouveau gouverneur de la BRH 

Un nouveau conseil d’administration a été nommé pour diriger la Banque de la République d’Haïti (BRH). Par arrêté présidentiel, Jean Baden Dubois a été nommé gouverneur en lieu et place de Charles Castel. Georges Henry Fils, vice-gouverneur, Georgette JeanLouis, directeur général, Ronald Gabriel et Yamilée Champagne (membres) sont les quatre autres personnes constituant le nouveau conseil qui a été investi le 21 décembre par le Premier ministre, Evans Paul, et le ministre de l’Economie et des Finances, Wilson Laleau.

Haïti Chérie souhaite un climat social apaisé et serein 

Le Groupe Haïti Chérie, constitué de chefs d’entreprise parmi lesquels Shérif Abdallah, MarcAntoine Acra, Reuven Bigio, Kerly Blain, Christopher Handal, Stanley Handal, Gaëtan Jérôme, Steeve Khawly ou encore Allan Zuraik, préoccupé par la crise politique engendrée par l’incertitude qui caractérise le processus électoral, exhorte les acteurs politiques, en général, et le Conseil électoral provisoire, en particulier, à prendre toutes les dispositions légales nécessaires pour boucler le renouvellement du personnel politique national. Le Groupe Haïti Chérie note que seul l’aboutissement du processus électoral dans le respect des principes démocratiques est susceptible de créer les conditions idoines pour favoriser les investissements directs nationaux et étrangers dont le pays a besoin pour créer des emplois et fournir les services de base à la population. Ces entrepreneurs haïtiens, particulièrement en cette période de fin d’année, encouragent leurs compatriotes à faire preuve de fraternité et de solidarité collective afin d’assurer un climat social apaisé et serein.