Quand la mauvaise gouvernance tue un régime politique

27
Istock/ Getty Images
Istock/ Getty Images

La patience du peuple a des limites malgré ce que pouvait penser peut-être le docteur Jack Guy Lafontant qui s’imaginait avoir une éternité pour faire atterrir la vision de Jovenel Moïse.  Après 15 mois d’exercice, le changement promis n’était toujours pas au rendez-vous et la pression de la rue l’a ainsi contraint à démissionner. Une…

Challenges

Ce contenu est seulement réservé aux membres inscrits ! Vous pouvez vous connecter ou acheter un numéro individuel:

S’identifier Inscription Numéro individuel