PLAIDOIRIE FACE AU CEP

LES CONTESTATIONS ONT ÉTÉ DÉPOSÉES AU BCEN Malgré certaines difficultés, le processus électoral suit son cours. Trente-trois candidats aux législatives se sont présentés par devant le Bureau du Contentieux Électoral Départemental pour contester les résultats. Certains d’entre eux ont tenté de convaincre le CEP de revoir le comptage au Centre National de Tabulation pour obtenir la poussière de voix qui leur manque pour être élu dès le premier tour. C’est le cas de Jerry Tardieu, l’un des 33 contestataires du Département de l’Ouest, qui a gagné avec 30 % des voix. Son plus proche poursuivant n’obtient que 8 %. Il lui manque cependant une poussière de voix pour passer au premier tour. Le 26 août dernier, devant les juges électoraux, Tardieu a fait valoir les procès-verbaux en sa possession prouvant, selon lui, qu’il gagne dès le premier tour. Dans un fervent et brillant plaidoyer, le candidat à la députation de Petion-Ville a présenté son dossier assisté de ses avocats et soutenu par quelques fans venus le supporter. D’autres candidats très connus comme Jean-Renel Senatus candidat au sénat de l’Ouest ont également produit une contestation mais sur le mode de comptage, et non pas sur le pourcentage obtenu. Les résultats préliminaires étant contestés, la population attend la publication définitive du 8 septembre 2015 pour se faire une idée des candidats qui devront se présenter au deuxième tour.

Martial Seide
Photographie par Challenges