« SI TU ES CAPABLE DE LE RÊVER, TU ES CAPABLE DE LE FAIRE », disait Walter Elias Disney dit Walt, producteur, scénariste et réalisateur de dessins animés. L’homme d’affaires américain a su repousser toutes les limites fixées pour rendre possible l’impossible à travers des projets ambitieux qui, à son époque, relevaient de la science-fiction.

Il est ainsi devenu un modèle pour des millions de personnes et en particulier les jeunes. Cinquante ans après sa mort, cette phrase célèbre qu’il a prononcée garde toute sa force, et cette force se manifeste encore à l’intérieur de toutes celles et ceux qui n’ont que pour limite le ciel. C’est l’exemple de ce garçon à Marigot (une commune du Sud-Est) qui, après des heures de cours, la tête enflée de théories, est ébahi par des châteaux de nuages blancs étincelants et séduit par des oiseaux migrateurs qui volent au-dessus de sa petite localité. Il s’imagine brusquement en train de faire le tour du monde en avion. Pour être plus haut et plus près de ses rêves, il grimpe sur un arbre, limité pourtant par ses quelques mètres de hauteur, mais dans son imaginaire, il est certain de pouvoir ouvrir les portes du ciel et de se lancer à la conquête de notre système solaire.

Cossy Roosevelt