Montréal : Rodney Saint-Éloi, l’éditeur de la diversité

239
Rodney Saint-Éloi Photo par : Sylvain Lewis

Poète, écrivain, essayiste et éditeur, Rodney Saint-Eloi est définitivement un homme de lettres, de mémoire… et d’encre. Installé à Montréal depuis 2001, il y est le fier et productif éditeur d’une littérature cosmopolite, dont Dany Laferrière n’est pas le moindre des auteurs.

Né à Cavaillon, dans le sud d’Haïti en 1963, Rodney Saint-Éloi étudie la littérature francophone à l’Université Laval au Québec et y présente comme mémoire, Émergence de la poétique créole en Haïti sur l’histoire de la langue créole. En Haïti, il fonde la maison d’édition Mémoire, le magazine Cultura et la revue d’art et de littérature Boutures avant d’émigrer en 2001 à Montréal. Auteur d’une dizaine de livres de poésie, dont Jacques Roche, je t’écris cette lettre (en lice pour le prix du Gouverneur général en 2013), c’est un amoureux des mots qui a traduit une dizaine d’ouvrages du français au créole. Fort d’une grande connaissance des lettres haïtiennes – il a dirigé plusieurs anthologies avec Georges Castera, Lyonel Trouillot, Stanley Péan, Franz Benjamin et Laure Morali – il publie Haïti Kenbe la ! en 2010 chez Michel Lafon, préfacé de l’écrivain algérien Yasmina Khadra. Son œuvre a été traduite en anglais, en espagnol, en japonais… Voyageur et conférencier, Rodney Saint-Éloi a fondé à Montréal en 2003 les éditions Mémoire d’encrier, devenues, en dix ans, la référence pour une littérature de la diversité. Il découvre des écrivains de différentes origines (amérindienne, québécoise, haïtienne, sénégalaise, antillaise, etc.) dans une démarche « d’altérités porteuses d’avenirs et de solidarités ». Pour la scène, il a réalisé la direction artistique de différents spectacles dont Les Bruits du monde et les Cabarets Césaire, Senghor, Phelps, Roumain, Frankétienne. Rodney Saint-Éloi est un « activiste littéraire », qui appartient « à cette race qui croit que l’être humain vit d’eau, de pain, d’air et aussi de livres ». Compagnon de longue route de Dany Laferrière, il publie à Montréal le nouveau roman de ce dernier, Tout ce qu’on ne te dira pas, Mongo, le 10 novembre.

Stéphanie Renauld Armand