Miami: Quand les professionnels de la diaspora se mobilisent

182
T. Mora Liautaud / Challenges

Jean monestime, président de la Commission du comté de Miami-Dade, sera présent. 

Jusqu’au 14 novembre se tient, à la Florida International University, la Conférence annuelle internationale des professionnels haïtiens. A quelles fins ?

L

a National Association Haitian Professional (NAHP) se mobilise pour une conférence internationale qui, cette année, après le premier tour de l’élection présidentielle en Haïti, se veut bien particulière : élaborer et proposer aux nouveaux élus un plan de gouvernance avec la diaspora.

Le rôle de la diaspora en question
Le ministère des Haïtiens vivant à l’étranger a reçu à Port-au-Prince une invitation à participer activement à ces assises qui se déroulent à la Florida International University (FIU) à Miami. Le gouvernement haïtien compte y déléguer le Gouverneur de la Banque centrale, Charles Castel, et plusieurs de ses directeurs généraux dont ceux de l’ONI (l’Office National d’Identification), des Archives nationales d’Haïti, de la BRH (la Banque de la République d’Haïti), du ministère de la Communication et du ministère des Affaires étrangères. Le Premier ministre, Evans Paul, a manifesté l’intention de se rendre à ces assises.

Le Dr. Eduardo A. Camarra, professeur de sciences politiques à la FIU, dirigera les débats aux côtés de l’ambassadeur haïtien accrédité à Washington, Paul Altidor. Les principaux sujets à débattre se circonscrivent autour des dispositions à adopter en vue de permettre à l’avenir, lors des prochaines élections présidentielles, d’obtenir une participation active de la diaspora à travers un vote électronique de tout Haïtien détenant une carte d’identité nationale haïtienne de l’ONI et le support financier du monde des affaires haïtien de l’étranger. « Les investissements majeurs des communautés haïtiennes de la diaspora représentent l’un des points qui marqueront ces assises, avec une présentation détaillée des communes priorisées du Nord au Sud d’Haïti, et les noms des associations devant intervenir financièrement », signale Robert Labrousse, le ministre des Haïtiens vivant à l’étranger.

Trois anciens Premiers ministres attendus
De nombreux témoignages seront offerts par des hommes d’affaires de la diaspora sur leur parcours et des professionnels de l’éducation comptent y apporter des idées « pour une éducation haïtienne plus performante » selon les organisateurs.

Le Gouverneur de la Banque centrale, Charles Castel, est appelé à présenter le bilan de l’économie haïtienne durant les cinq dernières années, les problèmes d’inflation, de dévaluation de la gourde et les perspectives pour 2016. Les anciens Premiers ministres, Laurent Lamothe, Garry Conille et Jean-Max Bellerive, auront à intervenir aux côtés de l’actuel ministre de l’Economie et des Finances, Wilson Laleau, et de Jean Monestime, président de la Commission du comté de Miami-Dade.

Martine Karroll