Les nouveaux hôtels ont changé l’image d’Haïti

526
LE MARRIOTT de Port-au-Prince compte 170 chambres et 5 suites. Photo par Marriott.

Depuis ces dernières années, de nouveaux hôtels – de grandes chaînes mondiales ou d’initiatives locales – ont été construits en Haïti. Répondant aux normes internationales, ces établissements ont grandement participé au renouveau du tourisme en Haïti.

Changer l’image d’Haïti passe désormais par le tourisme et la construction d’hôtels haut de gamme. Le groupe Hilton se prépare ainsi à entrer en scène dans la banlieue nord de Port-au-Prince avec un investissement de 26 millions de dollars US aux abords de l’aéroport international Toussaint-Louverture. Cet hôtel de 11 étages, comprenant 144 chambres et huit suites, pourrait ouvrir ses portes au début de l’année 2017.

Une nouvelle destination mondiale
Haïti redevient une nouvelle destination touristique mondiale notamment grâce à la construction ces dernières années de plusieurs hôtels de bonne réputation : Servotel, The Inn at Villa Bambou, Royal Decameron Indigo Beach Resort & Spa, Best Western Premier, Karibe Convention Center, NH El Rancho, Marriott, Auberge Villa Cana, B and B Comfy, Allamanda Bed and Breakfast, La Lorraine, Royal Oasis, Villa Nicole, Le Monte Cristo, etc., venus renforcer les traditionnels hôtels tels L’Oloffson ou Le Plaza rénové au cœur de la capitale depuis les années soixante.

Des tour-opérateurs internationaux ont aujourd’hui intégré Haïti comme une destination à découvrir avec près de 10 000 chambres d’hôtel disponibles dont la moitié classées selon les normes internationales à travers le pays. Les touristes retrouvent le chemin d’Haïti. En 2014, selon le ministère du Tourisme, 465 174 touristes de séjour (hors croisiéristes) ont déposé leurs valises. Les chiffres pour 2015 devraient encore être meilleurs puisque, au cours des six premiers mois, 255 388 visiteurs avaient débarqué à l’aéroport de Port-au-Prince et 20 566 autres à l’aéroport du Cap-Haïtien, des chiffres en hausse de 17,2 % par rapport à l’année précédente.

AVEC LE BEST WESTERN PREMIER de Pétion-Ville, l’enseigne était la première des chaînes américaines à s’installer en Haïti en 2013. Photo par Edine Célestin / Challenges.
AVEC LE BEST WESTERN PREMIER de Pétion-Ville, l’enseigne était la première des chaînes américaines à s’installer en Haïti en 2013. Photo par Edine Célestin / Challenges.

Des adresses reconnues
Des hôtels haïtiens sont maintenant des adresses reconnues, l’image du Best Western Premier de Pétion-Ville. Inauguré en avril 2013, cet hôtel est l’un des mieux cotés pour sa restauration, sa piscine, sa terrasse luxueuse, son spa ou encore ses salles de loisirs. Les 175 chambres du Marriott de Turgeau, à Port-au-Prince, sont également destinées à des connaisseurs qui adorent cette ambiance ou le bon vivre côtoie les projets économiques et sociaux les plus ambitieux discutés tous les jours dans des salles de conférences toujours pleines d’officiels et de membres de la société civile haïtienne. Au Royal Oasis à Pétion-Ville, des Haïtiens sont fiers d’avoir pu créer un espace qui devient une référence, dans un décor verdoyant et où la cuisine créole et internationale impressionne les gourmets. Autre hôtel haïtien, le Karibe a inauguré en 2014 une nouvelle annexe de 103 chambres dans lesquelles le luxe fait florès. Cet hôtel qui continue de se moderniser et de s’agrandir appartient au même groupe Buteau Hospitality qui a mis en place au cœur de la Place Saint-Pierre de Pétion-Ville, le très beau Kinam hôtel, dans le cadre d’une architecture moderne inspirée de l’Art déco. El Rancho, géré également par un groupe haïtien, fait aussi très belle figure en alliant architecture espagnole et le look tropical original de l’édifice.

LE ROYAL DECAMERON Indigo Beach Resort & Spa, sur la Côte des Arcadins, est le premier hôtel “all inclusive” en Haïti. Photo par Georges H. Rouzier / Challenges
LE ROYAL DECAMERON Indigo Beach Resort & Spa, sur la Côte des Arcadins, est le premier hôtel “all inclusive” en Haïti. Photo par Georges H. Rouzier / Challenges

Autant d’édifices qui permettent à Haïti de projeter une tout autre image aux visiteurs du monde entier.

Tania Oscar et JC.L.