Depuis des décennies les femmes se battent contre les inégalités et les privations. Dans les pays où la démocratie a encore du mal à s’implanter, elles n’ont d’autre choix que de s’adapter avec intelligence et tact.

Les Haïtiennes sont un exemple de femmes très résilientes qui ne se laissent jamais abattre par les difficultés de la vie. Pour survivre et construire l’avenir de leurs progénitures, elles sont prêtes à tout, toujours avec beaucoup de dignité. Si par le passé, les femmes haïtiennes renonçaient à prendre part à certaines activités réservées uniquement aux hommes, cette tendance est pratiquement révolue. En effet, elles sont dans les garages, elles conduisent les poids lourds, manipulent les armes à feu…et le plus étonnant, elles pratiquent des disciplines sportives qui exigent des énergies herculéennes. C’est le cas de Blondina Salnave, une jeune boxeuse de 52 kg, qui a représenté Haïti avec succès au tournoi international Hugo Chavez, début février. Plus que jamais confiante, elle compte faire carrière et réaliser tous ses rêves.

Cossy Roosevelt
Photographie  par  Georges H. Rouzier