La production de fleurs est rentable

47
Florinord, cet ancien producteur de eurs, maintenant vendeur à lalue, se plaint du manque d'investissement dans le secteur.
Florinord, cet ancien producteur de fleurs, maintenant vendeur à Lalue, se plaint du manque d'investissement dans le secteur.

Par Georges Harry Rouzier Une île, deux pays et deux éducations entrepreneuriales différentes. Dans pratiquement tous les secteurs, nos voisins dominicains nous dépassent de loin. Pour certaines productions, la concurrence est presque inexistante car nos investisseurs se sentent plus à l’aise dans la peau de commerçants que de producteurs. À titre d’exemple, plus de 70 % des fleurs…

Challenges

Ce contenu est seulement réservé aux membres inscrits ! Vous pouvez vous connecter ou acheter un numéro individuel:

S’identifier Inscription Numéro individuel