Saison estivale : La diaspora sera-t-elle au rendez-vous de l’été ?

86
DE PLUS EN PLUS, les Haïtiens de retour au pays se tournent vers les hôtels de standard international. Georges H. Rouzier / Challenges

Les Haïtiens vivant à l’étranger sont les premiers touristes qui visitent le pays, avec un pic chaque été. Bien que moins troublés par les aléas politiques du pays que les visiteurs étrangers, seront-ils au rendez-vous cette année encore ?

Apart durant l’été 2008, les statistiques du ministère du Tourisme sur les arrivées de touristes de séjour* sont éloquentes : c’est la saison estivale qui domine sur toutes les autres par le volume d’affluence. Si l’on corrèle ces chiffres avec la proportion des Haïtiens qui vivent à l’étranger par rapport au nombre de visiteurs du pays, alors on conclut facilement que c’est essentiellement la diaspora qui fait évoluer les statistiques saisonnières. En 2015, il y a même eu un record depuis 2007 avec 151 000 arrivées durant l’été. Parmi ces arrivées, 22 % sont des Haïtiens naturalisés par leur pays d’accueil et 31 % sont des Haïtiens nés en Haïti. Ces derniers ont gardé leur nationalité mais ont leur résidence principale à l’extérieur du pays.