Jerry Wonda Duplessis, l’homme derrière les « tubes »

35
Jerry « Wonda » Duplessis dans son studio Platinum de New York. Wonda Music
Jerry « Wonda » Duplessis dans son studio Platinum de New York. Wonda Music

Longtemps l’ombre de son cousin Wyclef Jean, Jerry « Wonda » Duplessis, est l’un des producteurs les plus performants qu’aient donné le hip-hop et le R&B des années 90… Récit de la success story d’une star qui se cache dans son studio New Yorkais.

Né sous le nom de Gérald Duplessis à Lassere dans la Plaine du Cul-De-Sac, il quitte Haïti alors qu’il est à peine adolescent. Son père et la mère de Wyclef sont frère et sœur, et les deux cousins grandissent ensemble dans le New Jersey, en parfait « Haitian american ». C’est en famille et à l’église que les deux cousins s’initient à la musique. Jerry s’entiche de la guitare basse à l’âge de 14 ans et sait immédiatement qu’il a trouvé sa vocation. Avec Wyclef, Pras et Lauryn Hill, ces talentueux apprentis musiciens révolutionnent la parole et le son avec The Fugees, disque de platine en 1996 avec l’album The Score, devenu l’un des albums hip-hop les plus vendus de tous les temps. The Score remporte trois Grammy Awards. En 1999, Wonda coproduit Supernatural, le chef-d’œuvre de l’icône musicale Carlos Santana, vendu à plus de 15 millions d’exemplaires et nominé pour 8 Grammy Awards, pour Maria Maria, à la première place des charts pendant plus de 10 semaines.

Derrière un grand « hit » il y a Wonda
Si Wyclef, Shakira, Justin Bieber, John Legend se bousculent dans son studio de New York, c’est parce que ce « chef d’orchestre » sait trouver le « son ». Concentré sur son écoute, créatif et inspiré, Jerry cherche et trouve le « sonic » pour chaque artiste. Ses solides bases musicales et sa touche unique ont ouvert la voie à une carrière dans tous les domaines de l’industrie de la musique. En 30 ans, Duplessis s’est forgé une vaste discographie qui englobe la production, la composition de chansons et la performance. Fortement influencé par la musique de Bob Marley et Quincy Jones, il cherche, s’inspire, joue, et trouve les notes et le ton dans tous les registres. En 2001, il a créé Platinum Sound Recording Studios à Times Square dans le cœur créatif et culturel de NY. Avec le lancement de Wonda Music, une nouvelle société de production spécialisée dans le sonic, il a créé comme un melting-pot créatif dans lequel artistes, auteurs-compositeurs et producteurs circulent librement dans chaque studio, partageant des mélodies, des paroles et des idées. Tous ceux qui franchissent les portes de Wonda Music partagent un objectif commun : créer le bon sonic pour le projet sur lequel ils travaillent. Admiré pour sa passion et sa capacité naturelle à rassembler les éléments pour créer un tube, Wonda continue d’attirer les meilleurs artistes du monde entier. Son large éventail de production traverse tous les genres, du hip-hop au R & B, en passant par la pop, le rock, le reggae ou la soul. Avec plus de 200 millions d’exemplaires vendus, il a récolté plus de 15 nominations aux Grammy Awards et remporté 3 Grammy Awards, Son catalogue d’édition comprend plus de 300 titres dont des multi-platines pour les icônes musicales Michael Jackson, Black Eyed Peas, Bono, Quincy Jones, Alicia Keys, Carlos Santana, Mary J. Blige, Beyoncé, Lauryn Hill, Tom Jones ou Shakira, pour ne citer qu’eux.

Haïti chérie
Quand il ne travaille pas en studio, il voyage partout dans le monde en absorbant les cultures locales et les styles créatifs, ajoutant leur influence à son répertoire musical en constante expansion. Cet Haïtien pure souche, toujours très attaché à son pays de naissance, rêve de voir Haïti progresser et se développer. Il n’a qu’une hâte, trouver le sonic d’Haïti et pouvoir participer à sa croissance.

Stephanie Renauld Armand