Jean Monestime : L’homme fort de Mmiami

91

Jean Monestime, le chef actuel des puissantes commissions financières de la ville de Miami, vient directement d’Haïti par la mer. Une histoire peu connue.

Jean Monestime a quitté Haïti à l’âge de 17 ans, parmi de nombreux bateaux de boat people, sans connaître sa destination. Sa mère le déposa dans le navire à voile et lui demanda de partir « sans regarder en arrière». La petite caravelle échoua aux Bahamas et l’un des survivants le prit en charge, l’emmena travailler dans les champs jusqu’au jour où ils eurent la chance de reprendre la mer et de débarquer à Miami. Il accepta tous les travaux puis, un jour, intégra le Miami Dade College avec succès. «Chaque moment maintenant me rappelle cette volonté de réussir», nous dit-il avec passion. Jean Monestime, à la tête du conseil des chefs de Commissions, jusqu’au 1er juin 2017, est l’homme fort du moment. « À ce poste, il peut réglementer les entreprises, passer outre le veto des maires pour réaliser un projet et faire adopter des lois », signale Pradel Vilmé, de la Leadarp Foundation, qui a soutenu sa candidature.

Jean Monestime.
JEAN MONESTIME a dépensé 126 millions de dollars pour les oeuvres sociales. Photo par Jean Monestime

« Il a dépensé 126 000 000 de dollars pour des oeuvres sociales dans les quartiers pauvres et conduire d’autres projets», témoigne Linda César, de The Edge Worldwide. Ralph Francien, avocat, ajoute: « Son humanisme explique la loi qu’il vient de faire adopter pour un soutien de la Floride aux rapatriés haïtiens de la Dominicanie ». Jean Monestime, au moment de notre départ, lâche un dernier mot: «Merci de comprendre que le plus important quand on a les moyens est le don de soi au service des autres…»

Martine Karroll