Hommage: Concert pour les futurs frantz casséus

97


A l’initiative du guitariste américain Marc Ribot, qui a été élève du maître haïtien de la guitare classique, un concert sera donné le 6 décembre à l’hôtel Marriott dans le cadre d’une levée de fonds pour le Programme pour jeunes guitaristes Frantz Casséus. Occasion aussi de célébrer le centenaire de la naissance du compositeur des Suites haïtiennes.

NOTA-MUSICALL’âme et la musique de Frantz Casséus vont planer sur l’hôtel Marriott de Port-au-Prince dimanche 6 décembre à partir de 17 h. Pour célé- brer le centenaire de la naissance du plus grand guitariste classique haïtien, Marc Ribot, le guitariste américain qui fut son élève dès les années 60 à New York, organise un concert hommage qui permettra par la même occasion de mettre en place une levée de fonds pour le Programme pour jeunes guitaristes Frantz Casséus.

Marc Ribot et Marco Cappelli sur scène

Créé en 2011 à l’initiative de Marc Ribot, en collaboration avec l’école de musique Sainte Trinité et l’association Caracoli, le Programme pour jeunes guitaristes Frantz Casséus soutient l’enseignement de la guitare classique à de jeunes Haï- tiens. Il se propose également de maintenir vivant le souvenir de Frantz Casséus. Plus concrètement, depuis quatre ans, il a permis à 40 étudiants âgés de 7 à 22 ans de commencer l’apprentissage de la guitare classique grâce à des cours réguliers dans les locaux de l’école Sainte Trinité. Marc Ribot, détenteur des droits sur l’œuvre de son professeur, a ainsi décidé de consacrer les droits d’auteur perçus sur cette œuvre à de jeunes guitaristes haïtiens. C’est une rencontre avec Pascale Jaunay, fondatrice de l’association Caracoli en Haïti qui œuvre pour la promotion internationale des musiques haïtiennes, qui lui a permis de mettre en place la structure dédiée à ceux qui succéderont peut-être à Frantz Casséus au panthéon des guitaristes classiques. «Marc m’a parlé de l’idée qu’il avait de créer un programme pour de jeunes guitaristes, nous avons discuté sur comment nous pourrions le mettre en place en Haïti », raconte Pascale Jaunay, Française installée en Haïti, et à laquelle Marc Ribot prête «une connaissance encyclopédique des musiques et de la culture haïtiennes ». Un sacré compliment provenant d’un guitariste éclectique qui a travaillé aux côtés de Tom Waits, Marianne Faithfull, Caetano Veloso, Alain Bashung, Tricky ou encore Madeleine Peyroux – pour n’en citer que quelques-uns – et qui, après son concert en Haïti, reprendra dès le 12 décembre à Washington, son projet solo actuel: jouer en direct la partition du film muet de Charlie Chaplin, Le Kid, lors de projections. A l’hôtel Marriott, Marc Ribot sera sur le devant de la scène avec le guitariste italien Marco Cappelli (avec qui il donnera dans un premier temps des masters classes à l’école de musique Sainte Trinité), l’orchestre de chambre de Sainte Trinité et d’autres artistes haïtiens qui interpréteront les œuvres de Frantz Casséus, avec la contribution des compagnies D’Addario et Albert Augustine LTD pour le matériel. Un concert exceptionnel.