Glamping: l’aventure sauvage… de luxe !

62
Photographies par Valorie Darling
Photographies par Valorie Darling

Partir à l’aventure sur un magnifique voilier, découvrir les plages les plus inaccessibles, désertes et paradisiaques de la baie de l’Acul, déguster des menus raffinés et vous reposer dans des criques du bout du monde. C’est le nouveau concept qui fait fureur et vise un segment niche novateur… Désormais en Haïti !

Adossés au cockpit en teck du magnifique voilier Balancé, les plaisanciers fendent la brise et les flots le long de la côte nord d’Haïti. Après une journée de rêve sur une île déserte, la soirée s’annonce extraordinaire. Flannery, chef à New York, préparera un dîner fusion exceptionnel, mettant en valeur son savoir-faire et les ingrédients locaux, pendant que les hôtes siroteront des cocktails préparés des mains expertes du mixologue. Autour d’eux des tentes spacieuses attendent les vacanciers, « jungle » douches et toilettes sèches permettent de respecter l’écologie de cette plage isolée, et de lui conserver tout son charme. Nous sommes à Cadras, en Haïti, à des milliers de kilomètres du domicile de ce groupe venu de New York. Ils ont choisi le luxe d’une aventure hors du commun : le « glamping », ou glamourous camping. Cette nouvelle tendance du tourisme de plein air, allie luxe et nature, confort et respect de l’environnement et joue la carte de l’atypique en proposant des hébergements « hors des sentiers battus », aussi bien au sens propre qu’au sens figuré, comme des cabanes dans les arbres, des yourtes, des tipis ou encore,très en vogue, des carrioles de western. Réservé à une clientèle plutôt aisée, le concept se développe partout dans le monde.

Le repas « fusion » du chef.
L’équipage bien rodé de balancé.

Robinson de luxe
Les amateurs de glamping en Haïti sont surtout des étrangers aisés et habitués à voyager donc des amateurs de coins tranquilles et uniques. Objectif, s’offrir le véritable luxe du 21e siècle : être seuls au monde dans des espaces rares et stupéfiants de beauté, dans le confort d’un concept qui marie la beauté d’un voilier de 21 mètres tout en teck, et l’originalité d’une nuit à la belle étoile, dans le confort très gastronomique organisé par Kin travel. Il faut remonter à 1978 pour comprendre le lien étroit qui s’est créé entre la famille de Dillon Mangs, originaire du Connecticut, et Haïti. Ses parents Tim et Kim bourlinguaient dans les îles pour trouver leur coin de paradis, lorsqu’un article dans National Geographic les a poussé jusqu’à Labadie. C’est là, que charmés par l’endroit, ils bâtirent leur maison de vacances familiale, où chaque année, tous leurs enfants retrouvaient les joies de la vie tropicale. 40 ans plus tard, forts de leurs expériences de bateau, mais aussi de glamping au Kenya (où ils organisent des séjours de luxe sous la tente) et toujours aussi attachés à Haïti, Dillon, sa femme Lisa et leurs partenaires ont démarré leurs activités touristiques. « J’ai grandi sur l’eau, souvent avec les pêcheurs du coin, j’ai joué au foot avec eux, c’était notre deuxième maison… », raconte cet enfant de la voile, mais aussi de Labadie, dont il connaît tous les recoins et les habitants.

L’un des seuls voiliers de la région
Le glamping démarre mais ne fait pas encore vivre la petite entreprise. Haitian Nomad, tour-opérateur basé à New York, est un habitué des partenariats avec Kin travel. Ses clients Américains et Haïtiens d’origine raffolent des petites croisières d’une traversée sur Balancé, avec une journée de rêve sur l’Île Ara après leur visite de la Citadelle. Barbecue, musique lounge, vins, bière ou rhum, le ciel, le sable et la mer sont le décor exceptionnel de ces touristes qui recherchent des découvertes uniques autour de leur programme historique. Depuis cette année, Kin Travel propose aussi aux croisiéristes de Royal Caribbean des excursions de trois heures dans la baie. Cela permet à la petite entreprise de s’assurer une clientèle à l’année. Mais l’objectif, c’est de pouvoir offrir des séjours de 5 nuits aux touristes haut de gamme, venus en quelques heures des États-Unis, grâce à la desserte aérienne de plus en plus importante de l’aéroport du Cap et qui vont vivre 5 jours exceptionnels. Pour l’instant, seuls quelques initiés branchés connaissent ce plan original pour savourer quelques jours en groupe, entre le pont du voilier et les plages très privées, avec un menu concocté de produits frais du marché par un chef étranger. Dillon et son équipe songent aussi à organiser des petites croisières, proposées dans toutes les Caraïbes, mais rarissimes en Haïti, qui donneraient aux amateurs de voile l’occasion de faire escale à l’Île de la Tortue, Chouchou baie ou même au Môle Saint Nicolas. Il faut le temps et les moyens… mais le résultat vaut l’extra, vous en jugerez par une première visite sur le site de Kin Travel (www.kin.travel/haiti)… C’est déjà le paradis !

Stéphanie Renauld Armand

LOLO’S, L’ADRESSE « HYPE » DU CAP
Le Cap est de plus en plus tendance, avec sa nouvelle liaison aérienne de la compagnie Spirit Airlines qui vient s’ajouter à celle de American et IBC… sans compter les nombreux vols quotidiens de Sunrise, plus besoin de passer par la capitale pour découvrir la métropole du Nord. Le nouvel hôtel Satama fait l’attraction avec sa vue panoramique sur le Cap, et les pâtes fraîches de Lolo’s réjouissent les gourmets. Après l’incontournable Lakay, passage obligé des visiteurs, il y a désormais une succession de nouveaux restaurants comme Barik ou Boucaniers sur le bord de mer. Et dans la petite rue qui longe l’auberge du Picolet, se niche une bonne adresse pour ses délicieuses pâtes fraîches et le churrasco le plus tendre que vous aurez à goûter dans toute la région. Lolo’s est devenu le nouveau lieu tendance du Cap, avec son petit menu de pâtes maison et sauces italiennes, son carpaccio de tomate, sans parler de desserts originaux tous succulents. Le chef vénézuelien Jonathan est aussi expert en grill et se met au BBQ du jeudi au samedi. Lorraine Silvera vous y accueille en personne du lundi au samedi à partir de 2pm. À découvrir…