Focus Business

50

MALTA H 
CHANGE DE LOOK!

Pour la première fois depuis sa création en 1976, Malta H change de look. La Brasserie Nationale d’Haïti (BRANA) a présenté, le 2 août dernier, la nouvelle étiquette de cette boisson caramélisée à base d’ingrédients locaux, dont le sorgho, communément appelé petit mil. En conservant la même bouteille et le même produit, Malta H revêt un costume tout neuf qui se veut attirant. Crème et orange sont les nouvelles couleurs de cette boisson, en remplacement du rouge qu’elle portait depuis sa création. En outre, un nouveau slogan « Viv ak Malta H » est adopté pour « traduire la manière dont BRANA veut encourager tous les Haïtiens à mieux vivre en leur apportant de la force, du bien-être et de la joie au quotidien ».

 Malta H est présente sur tout le territoire national et est consommée en toute occasion, dans les moments de détente et de fête. Malta Heineken était devenue Malta H en 1988 quand la maison Heineken avait décidé de ne plus produire cette boisson. Convaincue que cette décision serait fatale pour la majeure partie de la population, la BRANA avait décidé de conserver la production. Aujourd’hui, Malta H est l’une des boissons favorites des familles haïtiennes.  Rappelons que plus tôt cet été, la bière Prestige également, un produit de la BRANA, avait changé de logo. Des changements qui s’inscrivent dans une logique d’innovation de la BRANA et de l’évolution de ses produits.

Aljany N. Zéphirin

LE COMMERCE HAÏTIANO-DOMINICAIN
CHUTE DEPUIS 5 ANS

Selon le dernier rapport du Centre d’Exportation et d’Investissement (CEI-RD), les exportations des produits commerciaux de la République Dominicaine vers Haïti ont baissé au cours des cinq dernières années. Une baisse de 216 millions de dollars américains a été enregistrée durant cette période. Fixés à 1 070 dollars, les chiffres de la Direction générale des douanes dominicaines ont chuté à 850 dollars US en 2017. Les importations depuis Haïti ont elles aussi baissé, passant de 69 millions de dollars à 36 millions de dollars. Selon le rapport, le commerce formel entre la République Dominicaine et Haïti (exportations + importations) a été réduit de 184 millions de dollars ces dernières années. Ces chiffres ont poursuivi leur chute au cours des cinq premiers mois de l’année 2018. Les importations dominicaines ont déjà baissé de 17 millions par rapport à l’année dernière. Les récentes violences populaires déclenchées en Haïti du 6 au 8 juillet qui avaient forcé les dominicains à suspendre les exportations vers Haïti auront possiblement d’importantes répercussions à la fin de l’année. Entre janvier et mai 2017, la valeur des exportations dominicaines vers Haïti s’élevait à 366 millions de dollars US, alors qu’elle accusait cette année à 349 millions de dollars US. Cela représente un taux de croissance négatif de 4,64 %, selon le Centre d’Exportation et d’Investissement (CEI-RD) de la République Dominicaine.

Aljany N. Zéphirin