DEPUIS LE 16 NOVEMBRE (ET JUSQU’AU 28),le Festival de théâtre Quatre chemins attire de nombreux curieux, surtout des jeunes venus de divers quartiers pour se défouler sainement dans une capitale en crise, assistant ou participant à des spectacles de rue. Au Théâtre National, les jeunes comédiens sortent aussi pour participer à l’ambiance, montrer et démontrer des talents inconnus.

Le ministère de la Culture, pour cette 12e édition et comme chaque année, apporte son support à cet événement culturel qui permet de découvrir de nouvelles ressources cachées. Les partenaires habituels du Festival Quatre Chemins ont encore une fois répondu à l’appel. La Fondation Connaissance et Libertés (FOKAL) et l’Institut Français sont encore présents aux divers rendez-vous. Dans les rues, des cercles de spectateurs se créent et les salles se remplissent. Les Quatre chemins invitent à la liberté d’expression plurielle. Des étudiants de l’Ecole nationale des Arts font découvrir leurs créations et le public applaudit les nouveaux talents des planches qui, loin de s’essouffler, nous arrachent nos émotions.

John Obed Exilhomme
Georges H. Rouzier / Challenges