Enex Jean-Charles

747
Timothé Jackson / Challenges

Nommé Premier ministre par Jocelerme Privert le 22 mars, Enex Jean Charles, « homme de consensus » et expert en administration publique a passé l’étape du Parlement le 25 mars pour devenir celui qui aura l’énorme responsabilité de finaliser les élections.

Agé de 55 ans, Enex Jean-Charles est originaire de Chansolme, ville du département du Nord-Ouest d’Haïti, située dans l’arrondissement de Port-de-Paix. Armé d’un solide bagage intellectuel, Enex Jean-Charles est l’éminence grise du Palais national depuis plus d’une décennie. Ses connaissances et ses conseils ont été mis au service de Boniface Alexandre, René Préval et Michel Martelly, tous des anciens chefs d’Etat haïtiens. Avant d’être nommé Premier ministre le 22 mars, il a été membre du cabinet du président provisoire Jocelerme Privert.

Un fin connaisseur des dossiers
En juillet 1987, Enex Jean-Charles a décroché une licence en Sciences politiques et administratives à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique). Boursier Fullbright de 1999 à 2001, il a reçu les Honneurs de Pi Alpha Alpha du Missouri Chapter de la Société américaine d’administration publique. Détenteur d’un Master of Public Administration (University of Missouri) en mai 2001, il a formé des générations d’étudiants à la Faculté de droit et des sciences économiques de l’Université d’Etat d’Haïti.

Outre le professorat et la politique, Enex Jean-Charles a effectué une longue carrière de fonctionnaire dans l’administration publique. De 2006 à 2007, il a été coordonnateur général de l’Office de management et des ressources humaines (OMRH), une entité de la Primature. Durant cette même période, Enex Jean-Charles a été aussi dirigé la Cellule de coordination et de suivi des politiques publiques (CCS). De 2004 à 2016, il a été, dans les divers postes occupés, élevé au rang de ministre. De 1995 à 2004, il a travaillé en qualité de chargé de mission au Centre de formation et de perfectionnement des agents de la fonction publique (Cefopafop). Chef de service de la Réglementation et du contrôle au ministère de l’Administration et de la Fonction publique de janvier 1989 à avril 1991 puis directeur du personnel au ministère de l’Education nationale de mai 1991 à décembre 1994, Enex Jean-Charles est un fin connaisseur des dossiers.

Les hautes fonctions qu’il occupe dans l’administration publique ne l’ont jamais empêché d’être, depuis 1991, enseignant de Droit administratif à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE) de l’Université d’État d’Haïti à Port-au-Prince. Référence en matière de Droit administratif, il est l’auteur du manuel haïtien qui traite du sujet. Il a également publié de nombreux articles et rapports de recherches relatifs à la participation locale, la politique administrative, au développement et à la prise de décision en matière administrative.

Les doigts de la main ne suffisent pas pour compter le nombre d’institutions, d’organisations nationales et internationales pour lesquelles Enex Jean-Charles a été consultant de 1987 à 2004 : Commissariat à la Promotion nationale et à l’Administration publique (CPNAP) ; Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA) ; ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT) ; Banque interaméricaine de Développement (BID) ; Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA (OnuSida) ; Save the Children-Canada ; secrétairerie d’Etat à la Communication ; World Vision Haiti (WVI), etc. Bien que doté d’une large expérience en politique, cet homme marié et père de trois enfants a la gigantesque tâche de ramener le pays à l’ordre constitutionnel et d’organiser les élections.

G.A.