Photographie par Louis-Albert Lévêque

LE BLUES DE LA TOUSSAINT

De nombreux Haïtiens, après les fêtes de la Toussaint et des morts, sont attirés par la méditation profonde au bord de la mer bleu argentée d’Haïti et des roches millénaires qui avec hauteur la regardent frémir au fil des événements qui nous submergent. Il est venu le temps des grandes réflexions, suite aux dispositions adoptées depuis les dernières élections par les candidats, les électeurs, les décideurs et le Centre de Tabulation. Si les humains vont manifester leurs joies ou leurs colères, la nature de son côté reste calme.

Sur les villes côtières, les ouragans ont laissé la place cette année à la sérénité. Pendant les fêtes de la Toussaint, de nombreux jeunes ont bravé les interdits superstitieux et se sont donné rendez-vous sur des plages éloignées de la capitale et des grandes villes. Après la Toussaint, retour au bercail, retour au calme des vagues. Il y a tellement d’endroits où il fait bon vivre en Haïti que seules des images peuvent sans cesse nous les rappeler.

Tania Oscar