Corriger les erreurs du passé pour mieux avancer

10
LE PREMIER MINISTRE Jack Guy Lafontant intervient à l'ouverture de la seconde session législature
LE PREMIER MINISTRE Jack Guy Lafontant intervient à l'ouverture de la seconde session législature

Il s’est écoulé trois mois depuis l’installation d’un nouveau gouvernement légitime et pourtant la situation du pays reste quasiment inchangée. Une stabilité politique apparente s’établit lentement avec toute sa fragilité. L’administration Moïse/Lafontant tente de corriger les erreurs des gouvernements passés avant de prendre son envol. La réduction de plus de 3% de l’enveloppe budgétaire rectificative,…

Challenges

Ce contenu est seulement réservé aux membres inscrits ! Vous pouvez vous connecter ou acheter un numéro individuel:

S’identifier Inscription Numéro individuel