Montréal : Bouge pour Haïti

182
DAVID BYRNE, fondateur des légendaires Talking Heads, était également présent sur scène. Photo par Will Prosper / Challenges

Près de 1 000 personnes ont assisté au karnaval de la fondation Kanpe sous la houlette de la chanteuse d’origine haïtienne Régine Chassagne.

Devant une foule de près de 1 000 personnes, la cofondatrice de la fondation Kanpe, Régine Chassagne, a invité le public à prendre part au Kanaval Kanpe, intitulé « Bouge pour Haïti » afin d’amasser des fonds pour son organisme qui vient en aide aux familles les plus démunies financièrement en Haïti. Il leur offre de meilleurs soins de santé avec l’objectif de les rendre autonomes financièrement.

La chanteuse d’origine haïtienne et son mari Win Butler, tous les deux fondateurs du groupe de rock Arcade Fire (récipiendaire d’un prix Grammy, de deux Brit Awards et de huit prix Juno), étaient accompagnés du légendaire David Byrne (fondateur des Talking Heads), du Preservation Hall Jazz Band, de Fwonte et de Vox Sambou. Ils en ont profité pour faire vibrer la foule, venue masquée pour l’occasion, au son du rythme des Antilles.

Rappelons que le groupe Arcade Fire sera honoré du Prix Humanitaire Allan Waters, lors de la cérémonie des Prix Juno pour sa contribution altruiste d’envergure internationale. L’événement se tiendra à Calgary le 2 avril 2016.

Will Prosper


l’alliance économique, Le manifeste du Fein

Lors de la journée Nelson Mandela au 3737 à Montréal, s’est tenue la 2e étape de la “non-conférence” du Forum économique international des noirs (FEIN) intitulée Accélérer la création de la richesse des Noirs. Cette seconde étape, après celle de novembre dernier et avant le 1re édition du forum officiel du 29 avril au 1er mai, a permis le lancement de l’alliance économique. Cette alliance – un manifeste rédigé par de multiples acteurs issus des communautés noires de divers milieux – a pour intention de favoriser l’autonomisation économique des noirs. La fondatrice du FEIN, Kerlande Mibel (d’origine haïtienne) tient à rappeler « aux noirs qu’aujourd’hui, plus que jamais, ils doivent s’engager pour leur mieux-être économique. Nous devons défier le statu quo. Nous sommes mieux outillés pour transformer nos réalités, notre devenir et ce, partout où nous sommes ancrés. »

C’est à travers cette volonté que plus de 200 personnes étaient conviées à l’écoute du manifeste, lu par les artisans qui ont par la suite invité la foule à prendre action et à participer activement à la signature de l’alliance*. « En signant, ils se conscientisent. Ils s’engagent. Ils créent un pacte entre eux et tous les autres signataires issus de tous les horizons professionnels, s’engageant ensemble, à faire avancer nos richesses culturelles et matérielles, individuelles et collectives », reprend Kerlande Mibel. Présent lors de l’événement, le réalisateur d’origine haïtienne Henri Pardo produira une série documentaire de 10 épisodes sur les activités et les impacts du FEIN. La série sera diffusée sur les ondes de MAtv à partir du 23 mai prochain.

W.P.

*www.fein-ibef.com/signez-l-alliance