Angelo Cadet et son pari pour le Gala Dynastie

38
Manoucheka Lacherie
Manoucheka Lacherie

Évènement phare du Mois de l’histoire des Noirs, le Gala Dynastie revient pour une deuxième édition et lancera officiellement, le samedi 3 février 2018,  les festivités de cette célébration qui a pour mission de faire rayonner les accomplissements des communautés noires à Montréal, mais surtout d’éduquer et sensibiliser sur la question d’identité dans un contexte historique parfois peu exposé. 

Pour cette deuxième édition tant attendue, les organisateurs du gala ont confié la direction artistique et la mise en scène à AngeLo Cadet. Jacmélien dans le cœur et dans l’âme, AngeLo Cadet a plus d’une corde à son arc. En plus d’être comédien et animateur, il œuvre dans le milieu de la télévision, du cinéma, du théâtre et des communications depuis plus de 30 ans. Multidisciplinaire aguerri, il est reconnu aussi comme concepteur, metteur en scène, consultant télé, professeur en journalisme télé au Conservatoire Lassalle où il a été aussi Directeur des études. En 2015, il recevait le prestigieux Prix Charles-Biddle décerné par le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et Culture pour  Tous.

AngeLo Cadet a très souvent fait le lien entre univers artistiques et culturels. Son approche généreuse des arts et de la culture s’est définie à travers ses multiples réalisations (mise en scène de la tournée française de Corneille, spectacle de clôture du Festival Mode & Design, FaShion Soul, et tout récemment ONE17 avec Jireh et le Montréal Gospel Choir), le choix de lui confier la direction artistique et la mise en scène du Gala Dynastie n’est donc pas un hasard.

La thématique du Mois de l’histoire des Noirs en 2018 est : Notre Histoire s’écrit chaque jour ! Celle du Gala Dynastie est : BlackExcellence. Juxtaposés, ces deux thèmes résument bien la démarche artistique et probablement la raison de l’implication d’AngeLo Cadet dans cet évènement : “Nous avons une histoire à construire, une marque à laisser… la pertinence du Gala Dynastie n’est pas à prouver. En 1990, les communautés noires étaient mieux représentées dans les médias qu’aujourd’hui. Il y a eu une réelle régression”. Pour lui, il est nécessaire d’agir dans ce contexte : “Il faut dénoncer et prendre position contre les mécanismes discriminatoires, mais je pense qu’il faut surtout agir. Le Gala Dynastie est une action concrète et constructive pour exprimer les raisons de nos revendications”.

Le Gala Dynastie aspire à récompenser, dans différentes catégories culturelles et médiatiques, des personnalités noires (anglophones et francophones) qui se sont démarquées dans leur domaine respectif. Plus de 20 catégories et une centaine de nominations mettront en lumière l’Excellence Black au Québec. Le rôle d’AngeLo Cadet est de s’assurer du niveau et de la qualité de l’évènement : “On ne réinvente pas la roue. Mais je me donne comme défi d’emmener le gala à un niveau supérieur. Il doit être différent du premier, il doit être original ! En tant que pro féministe, je veux m’assurer que la femme noire est mise à l’honneur durant la soirée. J’ai envie de m’amuser, d’être libre artistiquement, mais surtout, je veux toucher les gens qui seront présents, laisser une marque et démontrer la vitalité de nos communautés”.

AngeLo Cadet incarne de façon unique le sens des responsabilités et la nécessité d’être à la hauteur des sacrifices des parents qui ont quitté Haïti en quête d’une vie meilleure pour leurs enfants. Ce devoir de souvenir et cette fierté l’accompagnent dans chacun des projets dans lequel il s’investit.

Carla Beauvais