10 personnalités de l’année

56
1 Thimoté Jackson 2 Thimoté Jackson 3 Thimoté Jackson 4 Wellcom 5 Thimoté Jackson 6 John Abbott 7 Banj 8 Wellcom 9 Thimoté Jackson 10 FIFA
1 Thimoté Jackson 2 Thimoté Jackson 3 Thimoté Jackson 4 Wellcom 5 Thimoté Jackson 6 John Abbott 7 Banj 8 Wellcom 9 Thimoté Jackson 10 FIFA

Ils ont, chacun dans leur sphère respective, posé des actions qui ont marqué notre société positivement au cours de l’année 2018. À plus forte raison, ces personnalités extraordinaires méritent d’être présentées en particulier aux jeunes qui sont aujourd’hui en panne de modèles. Challenges magazine en a identifié une dizaine en fonction de certains critères préalablement définis.
SDN

DAVIDSON SAINT FORT
Un professionnel, un modèle

C’est l’une des figures importantes de la nouvelle génération de journalistes en Haïti. Davidson Saint-Fort a remporté le prestigieux prix 2018 Philipe Chaffanjon du reportage MultiMedia pour son enquête intitulée : « Cri des oubliés de l’enfer carcéral ». Ce passionné des sujets politiques, économiques et sociaux s’est taillé une solide réputation et est aujourd’hui devenu un modèle pour des milliers de jeunes haïtiens.

Davidson Saint Fort

TZER EMILE
La voix de la perspicacité

Jeune économiste, l’expérience d’Etzer Emile lui a fait découvrir une sinistre vérité : Haïti a choisi de devenir un pays pauvre. Dans un ouvrage publié en 2018, devenu pendant quelque temps le catéchisme des jeunes, le professeur d’économie à l’Université Quisqueya a énuméré les 20 raisons qui prouvent le sordide choix d’Haïti.

Etzer Emile

GAËLLE BIEN-AIMÉ
Une militante née

Humoriste, dramaturge, militante… Gaëlle Bien-aimé applique parfaitement bien la vieille formule du XVIIème, « Catigat ridendo mores ». En effet, cette comédienne qui se sert depuis peu du théâtre comme arme de destruction de l’irrespect à l’égard des droits des femmes, a mêlé sa voix en 2018 au chœur des PetroChallengers qui vocifèrent leur colère : «Kote lajan PetroCaribe a ? ».

Gaëlle Bien-Aimé

JAMES NOEL
La voix de la littérature haïtienne

Son premier roman « Belle Merveille » paru aux éditions Zulma en France fin 2017 a trouvé les faveurs de la critique littéraire française. Il s’est vu décerner le Prix Caraïbes de l’Association des écrivains de langue française (ADELF) en mai 2018. Pour la qualité de ses œuvres, James Noël est aujourd’hui considéré comme une voix majeure de la littérature haïtienne.

James Noel

JEAN WILNER MORIN
Le devoir de faire triompher la justice

Sa fougue, son courage et son intégrité font de lui l’un des juges les plus respectés du pays. L’actuel président de l’Association Nationales des Magistrats Haïtiens a à son actif plusieurs gros dossiers dont l’affaire Robert Marcelo, l’ancien coordonnateur de la Commission Nationale des Marchés Publics disparu depuis 2009. Il est impliqué dans le procès de Clifford Brandt et a récemment instruit le dossier de Yollette Mengual, ex-conseillère électorale accusée de fraude électorale.

Jean Wilner Morin

JEAN WILLIAM PAPE
L’illustre scientifique haïtien

Il n’en finit pas de compter les distinctions. En 2018, son travail en tant que professeur de médecine et directeur des Centres Gheskio a été récompensé par la « State University of New York » qui lui a décerné un diplôme de « Docteur en science ». Une prestigieuse distinction qui ne peut que l’encourager à poursuivre inlassablement ses travaux pour le bien de l’humanité.

Jean William Pape

MARC ALAIN BOUCICAULT
Un jeune haïtien brillant et dynamique

Marc Alain Boucicault assure la promotion des valeurs et l’émergence de la jeunesse via les réseaux sociaux. Avec Banj, le premier incubateur numérique en Haïti, il est fortement impliqué dans le développement technologique de l’entreprenariat en offrant aux jeunes la possibilité de renforcer leurs capacités et de mieux préparer leur avenir.

Marc Alain Boucicault

MATÉO PHILIPPE COLES
Il offre à Haïti sa première
médaille d’or

Bravo à Matéo Philippe Coles ! Ce jeune Haïtien de 16 ans a offert au pays sa première médaille d’or lors des Jeux Olympiques pour la Jeunesse, qui se déroulaient en Argentine en octobre 2018. Ce cavalier prometteur a donc permis de hisser le bleu et rouge pour la première fois sur la plus haute marche du podium, après une âpre compétition face au Honduras.

Matéo Philippe Coles

NAOMI OSAKA,
Le nouveau trait d’union entre
Haïti et le japon

Naomi Osaka, nouvelle star planétaire du tennis, dont le père est haïtien, est l’une des personnalités les plus mémorables de l’année. Après avoir gagné son premier Grand Chelem en battant Serena Williams, à New-York, à seulement 20 ans, elle est la joueuse la mieux payée. Elle a été nommée Ambassadrice de bonne volonté pour la promotion du sport haïtien par le président Jovenel Moïse.

Naomi Osaka

NÉRILIA MONDÉSIR
Déjà une Légende

Marquer trois buts dans une phase finale de coupe du monde de football est un exploit. Nérilia Mondésir, cette jeune haïtienne originaire de Quartier-Morin (Nord ‘Haïti), se fait appeler « NeriGoal » depuis le mondial féminin en France (2018). Aux yeux de ses compatriotes, elle est plus qu’une joueuse internationale… c’est une légende !

Nérilia Mondésir